Foire Aux Questions

Qu’est ce qu’est le QI ?

Le QI est un outil utilisé pour évaluer l’efficience mentale d’un enfant (âge mental) ou d’un adulte (relativement à une population).

Dans le cas de tests pour enfants, le QI en âge mental (ou QI classique) est équivalent au rapport entre l’âge mental - calculé à partir du résultat au test obtenu par l’enfant - et son âge réel.

Concernant les adultes il est plus souvent évalué de manière à indiquer le rang de l’individu testé par rapport à une population (éventuellement selon une tranche d’âge) et se représente alors sous la forme d’une courbe de Gauss centrée à 100 (Qi moyen = 100). C’est ce qu’on appelle le QI par répartition, ou QI standard.

Il existe plusieurs types de tests : K.ABC, Cattell, Stanford-Binet, NEMI, WAIS et WAIS-R (pour les adultes), ou encore les matrices de Raven ayant l’avantage de ne comporter aucune composante verbale (test aculturel)

Les écarts-type peuvent varier : pour le WAIS, il est par exemple égal à 15. C’est à dire qu’environ 23 des personnes testées se situeraient en théorie entre 85 et 115, et à peu près 95% de la population entre 70 et 130.

Que mesurent les tests de QI ?

Ils cherchent à mesurer ce qu’on appelle facteur g (notion introduite par Spearman, 1904) qui ferait référence à une « intelligence générale ». Ce facteur g a été décomposé par Catell en 1967 en g fluide et g cristallisé. Le g fluide correspond au raisonnement pur, abstrait.. tandis que le g cristallisé correspondrait aux connaissances, à l’acquis. D’autres composantes sont également évaluées.

Cependant ce g ne fait pas totalement consensus et l’on tend aujourd’hui à s’orienter vers une intelligence multidimensionnelle.

Pour s’en faire une idée, imaginons par exemple une classe où les élèves seraient notés dans plusieurs matières. Un élève ayant 19 de moyenne aurait plus de chances d’être bon dans toutes les matières, tandis que pour celui possédant 3 de moyenne ce serait l’inverse. g traduit ainsi cette tendance générale.

Maintenant que se passerait-il avec un élève tournant à 10 de moyenne ? Il pourrait très bien exceller dans une matière et pas dans l’autre, tout comme il pourrait être « moyen » partout. Le caractère unidimensionnel de la moyenne générale contribue donc à une perte d’information.

Les tests de QI sont-ils fiables ?

On estime que les tests sérieux sont fortement intercorrélés de telle sorte à ce que vous obteniez des scores relativement proches si vous passez d’autres tests.

Mesurent-ils l’intelligence ?

L’intelligence telle qu’on l’entend est un concept subjectif suffisamment flou et dont la définition ne fait pas assez l’unanimité pour qu’on puisse la mesurer. Il en va donc de même pour les tests de QI : ils ne mesurent pas l’intelligence, mais une de ses innombrables facettes.

Qu’en est-il des tests de ce site ?

Nos tests gratuits donnent une estimation approximative de votre QI et sont utiles pour vous en faire une idée rapide.

Quel est le QI maximum que l’on peut obtenir ?

Vous en trouverez comme le WAIS-IVi, plafonné à 160, le WAIS-R à 150 etc..

Différentes échelles existent, c’est pourquoi le QI maximum atteignable varie selon le test. Mais généralement cette borne supérieure se situe aux alentours de 155.

Cependant, en pratique, un QI de 200 avec un écart-type de 15 n’a pas vraiment de sens puisqu’il correspond théoriquement à moins d’une personne sur 10 milliards. Or toutes les personnes de la planète n’ont pas êté sondées, ce qui a le mérite de poser débat sur table concercnant la validité d’un tel score.